UNE SOCIETE OU...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UNE SOCIETE OU...

Message  Quichotte le Lun 1 Mai - 15:05

Est-ce qu'on ne vit pas dans une société où, de plus en plus, "posséder" signifie "exister", avoir du pouvoir ?
Dans une société qui n'a plus beaucoup d'autres valeurs que l'argent, la rivalité, la domination, la possession matérielle ?
Une société qui, par une publicité insidieuse, manipulatrice et omniprésente pousse à une consommation effrénée à outrance ?
Une société où les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres, où la paupérisation et l'exclusion touchent de plus en plus de monde et notamment les populations immigrées ?
Une société qui n'a pas tout mis en oeuvre pour l'intégration de ses étrangers ?
Ce type de société inégalitaire n'engendre-t-elle pas inévitablement la révolte et violence ? Et cette violence n'est-elle pas à la fois exacerbée et banalisée (cfr les films, les séries US, les jeux vidéo, les JT,...) ?

Faut-il alors s'étonner que 8O% des jeunes délinquants sont d'origine immigrée ?

Par contre, actuellement on ne parle pratiquement que de "restauration des valeurs" (notamment de l'autorité), de "renforcement de la sécurité" et de "construction de nouvelles prisons" ! Ce discours ne ressemble-t-il pas à celui d'un Sarkosy ou d'un Bush ?

Mais parle-t-on vraiment des causes réelles ?
avatar
Quichotte

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 18/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

D'accord, mais...

Message  vsonnev le Mar 2 Mai - 20:39

Tout à fait d'accord avec cette note d'humeur, mais...

Je trouve dangereux cette manie de traiter de réactionnaire, d'extrémiste de droite, de raciste (ou tout simplement de Bush-Sarkosy) quiconque prononce le mot de "sécurité" ou d'"autorité"...

En tant que parent, on sait bien à présent (enfin j'espère !) qu'il ne suffit pas de comprendre son enfant et de le laisser s'exprimer librement pour qu'il s'épanouisse et devienne un adulte responsable.. On sait qu'il faut poser des limites, et que malheureusement quelquefois, limite veut dire punition.. On sait bien que la théorie de la non-frustation uniquement n'a pas porté ses fruits, loin de là...

Alors, pourquoi n'a-t-on pas le droit de dire qu'on veut plus de sanctions au niveau juduciaire et pénal, pcq des tas de "petits" délits restent impunis...

Ecoutez cette histoire réelle : Un jeune homme de 25 ans (appelons-le Max) s'est fait casser la figure pcq il a simplement été demander à son voisin d'en haut de baisser la musique à minuit; il s'est retrouvé 2 jours à l'hôpital, complètement défiguré et complètement traumatisé... Le lendemain, le voisin d'en haut est rentré tranquillement chez lui, sans aucune peine... Un procès est en cours, depuis 2 ans, et le voisin d'en haut toujours pas inquiété. Pire, il ricanait à son balcon quand des amis de Max étaient venus pour déménager toutes ses affaires, pcq il ne voulait plus mettre les pieds chez lui tellement il avait peur...

Moi, ça me révolte complètement cette histoire... Et je ne suis ni raciste, ni d'extrème-droite (je ne sais même pas si ce voisin était belge ou étranger, de toute façon, ça n'a aucune importance!).

Alors, de grâce, ne condamnez pas à tort et à travers les gens qui veulent plus de sécurité et de sanctions, et de places dans les prisons. Ca, c'est vraiment ouvrir la porte toute grande aux partis d'extrème-droite !

Mais je suis absolument d'accord que ce n'est pas suffisant... La prévention est primordiale, et une réflexion plus profonde sur les valeurs de la société, sur le rôle des parents, sur les peines alternatives, sur la "rééducation" en prison...

vsonnev

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 02/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE SOCIETE OU...

Message  Quichotte le Sam 6 Mai - 14:29

On ne parle actuellement que de "Plus de policiers dans les rues", "Plus de caméras de surveillance", " Mesures anti-racket", "Punir les incivilités", " Des tribunaux spéciaux pour jeunes", "Un Everberg bis", "Responsabiliser les parents", "Tribunaux d'application des peines",...Très bien.
Mais si on ne parle uniquement que de cette manière, cela ressemble étrangement à un beau discours de droite à la Sarkosy.
Ne faut-il pas également essayer de comprendre le pourquoi de la situation ? N'est ce pas notre modèle de société et les valeurs que celle-ci véhicule, qui engendre inévitablement la violence ? Mais cela peu de monde est prêt à le mettre en question, mise à part quelques voix timides :

"En 5 ou 10 ans, le monde est devenu beaucoup plus violent dans beaucoup de domaines. Un monde brutal où tout est devenu marchand. La mondialisation, les délocalisations, le "tout au fric" font partie de cette extême violence, où l'homme a de moins en moins d'importance. Maintenant, les jeunes sont devenus un marché. Ils doivent posséder toutes sortes de produits pour avoir "le" mode de vie adéquat. Ils ont le sentiment qu'ils n'ont aucune place dans cette société, qu'ils ne comptent que pour ce qu'ils dépensent. Posons-nous la question de ce que nous leur offrons comme perspectives, aussi comme sens à leur existence. Pour certains, la réponse est : Rien. Ces 10 dernières années, on a laissé mener des politiques trop libérales qui cultivent l'exclusion et la violence. La précarité est le premier terreau de la délinquance et de l'insécurité. Avec l'augmentation des loyers, des milliers de familles sont logées dans des trous exigus, avec toutes les conséquences sociales qu'on imagine." (I.D.)
avatar
Quichotte

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 18/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE SOCIETE OU...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum